héraldisme, heraldisme, héraldique, heraldique, art, science, blason symboles, ecu, armoiries blasons, armoiries blason, armoiries, blasons
Accueil guide de l'héraldique Produits offerts Armoriaux Dessins contact liens



. FIGURES NATURELLES ET ARTIFICIELLES
. REGLES DE L'HÉRALDIQUE - Exceptions
. BLASONNEMENT
. FIGURATION DES ARMOIRIES
. CONCLUSION
 
 
8/11

REGLES DE L'HÉRALDIQUE - Exceptions

Une des règles fondamentales est de ne jamais placer métal sur métal, ou émail sur émail, soit l'argent sur l'or, ou le gueules sur l'azur. Mais il existe des exceptions et nous en donnons le détail ci-dessous.

  Font exceptions à cette règle les armes dites "à enquerre", adoptées avant l'établissement de ces règles.

Les armes de Godefroy de Bouillon sont souvent citées à ce sujet : "d'argent, à une croix d'or potencée, cantonnée de quatre croisettes d'or".
   
L'exception s'étend également aux parties accessoires d'un animal (griffes ou dents, de même qu'aux colliers, anneaux ou couronnes, attachés à des figures (voir ci-contre), ainsi qu'aux fasces, pals, bandes ou barres de plusieurs émaux (échiqueté, vairés).

Ici, le gueules est superposé au sable, il y a donc émail sur émail.
   
Exception pour les brisures ajoutées aux armes d'origine (lambels, bandes, bordures brochantes par exemple).

Ici, le lambel est d'or, sur le 2e du parti, se superpose au champ d'argent, il y a donc métal sur métal.
   
Exception pour toutes les pièces dites "brochantes",
c'est-à-dire venant en superposition.

Le pal de gueules broche en parti sur le 2 du coupé,
soit "gueules sur azur".
   
Enfin, les armes écartelées qui semblent parfois enfreindre cette interdiction de placer un métal sur un autre métal, sont blasonnées quartier par quartier et donc ne suivent cette règle que pour chaque quartier.